Abdominoplastie

Notre bedaine, notre bidon… Qu’importe le nom que nous lui attribuons, notre ventre peut parfois être source de complexes. Qu’il soit trop bedonnant suite à une prise de poids ou à une grossesse, qu’il y ait un excès de graisse ou de peau ou encore, des vergetures, une solution existe pour parer son vieillissement prématuré  : l’abdominoplastie.

Durée acte
2h à 3h
Résultat
3 mois - définitif à 12 mois
Vie Sociale
3 jours
Reprise Sport
4 semaines
Effet durable
A vie
Coût
4100€ à 4400€
01 02 03
DéroulementDe la séance
Étape 1 :
La préparation

Avant de fixer ensemble une date d’intervention, nous nous retrouvons d’abord pour une première consultation afin de définir ensemble vos besoins et vous expliquer tous les détails pratiques. Nous vous proposons ensuite de marquer un délai de 15 jours, le temps de la réflexion, avant de vous recevoir pour une deuxième consultation et valider ou non votre décision.

Étape 2 :
L'intervention

Avant le début de votre intervention, vous serez avec notre expert Seize mai qui viendra réaliser les dessins préopératoires sur votre vente et répondre à toutes vos dernières questions. 

L’intervention se déroulera en clinique, sous anesthésie générale au bloc opératoire et durera en moyenne 2 heures. Si vous le souhaitez, il est aussi possible de réaliser une rachianesthésie, technique qui permet d’anesthésier uniquement le bas du corps. 

Après l’intervention, vous vous réveillez doucement en salle de réveil et vous pourrez rejoindre rapidement votre chambre. Après 1 ou 2 nuits en clinique, notre chirurgien viendra à votre rencontre pour une dernière consultation avant votre retour chez vous – ce sera notamment l’occasion pour lui de retirer les drains de Redon, petits tuyaux souples et non douloureux  installés pour drainer la zone opérée. Pour certaines mini-abdominoplasties, sachez qu’il est possible de rejoindre votre domicile le jour même.

Étape 3 :
La suite

Pour réduire les œdèmes et soutenir la sangle abdominale musculaire en cas de réparation des muscles abdominaux, il est recommandé de porter une gaine de contention abdominale durant un mois jour et nuit puis, un mois 12 heures par jour.  Il est aussi possible de vous prémunir contre d’éventuelles phlébites (caillots de sang au niveau des jambes) par le biais d’injections d’anticoagulants réalisées par une infirmière durant 15 jours.

Les douches courtes sont quant à elles obligatoires dès le lendemain de l’intervention sans pansement à l’eau et tout en veillant à utiliser un savon au ph neutre. Vous pourrez marcher rapidement après l’intervention mais la conduite en voiture reste, elle, à proscrire durant les 15 jours suivant l’opération tout comme la pratique du sport pendant 1 mois.

15 jours après l’intervention, une visite post-opératoire est programmée afin de s’assurer de la bonne cicatrisation. La cicatrisation évolue toutefois durant 12 à 18 mois et les résultats définitifs, et notamment la disparition des gonflements (œdèmes), sont à apprécier à partir de 6 mois et ce, jusqu’à 1 an.

Il est par ailleurs essentiel de se reposer durant cette période. En cas de chirurgie prise en charge par la sécurité sociale, sachez que l’arrêt de travail est possible et qu’il est habituellement de 15 jours. Autrement, pensez à ne prévoir aucune tâche lourde dans votre agenda et à vous faire aider pour la gestion de vos enfants en bas âge.

La volumétriepour la silhouette

L’objectif de la plastie abdominale est avant tout de redéfinir la silhouette de face, mais aussi de profil, en rendant notre ventre plus plat et surtout, plus tendu. Dans le détail, il est possible grâce à l’abdominoplastie de : 

  • Retirer les excès de peau.
  • Faire disparaître les irrégularités et vergetures présents au niveau du bas ventre. 
  • Éliminer les excès graisseux communément appelées poignées d’amour (par la lipoaspiration).
  • Resserrer les muscles abdominaux qui participent souvent à donner un aspect bombé à notre ventre.

Concrètement , il existe plusieurs types d’intervention.

  • La première est la mini-abdominoplastie qui permet de retendre un abdomen distendu modérément, dans les cas où l’excès de peau est situé uniquement sous le nombril.
  • Le second type d’intervention concerne l’abdominoplastie complète. Ici, notre expert retire l’excès de peau puis  redrape la peau située au-dessus du nombril vers le bas, avant de repositionner correctement le nombril. C’est ce qu’on appelle plus communément un “lifting” du ventre. Durant cette intervention, il est aussi possible de traiter le relâchement et l’écartement des muscles abdominaux en réalisant une suture des muscles avec un fil, invisible à l’œil nu. Tout comme pour la mini-abdominoplastie, la cicatrice horizontale est cachée ; si vous avez une cicatrice de césarienne, sachez qu’elle disparaîtra au profit de la nouvelle.

À noter : l’intervention d’abdominoplastie s’accompagne quasi systématiquement d’une lipoaspiration qui permet de redéfinir la taille et le haut du ventre.

TarifsAbdominoplastie
Abdominoplastie de 4100€ à 4400€
Nos réponsesà vos questions
Vous avez des questions ? Nous avons les réponses.
Puis-je être prise en charge pas la sécurité sociale ?

La sécurité sociale indique que la chirurgie est nécessaire – et donc remboursable – à condition d’avoir “un recouvrement au moins partiel du pubis par l’excès de peau et de graisse”. Les cas de pertes importantes de poids, de gêne à l’habillage ou encore, de survenue d’irritation ou de mycose des plis entrent aussi en jeu dans la décision. Après la première consultation, c’est votre chirurgien qui effectuera la demande d’entente préalable pour savoir si l’intervention pourra être prise en charge et vous verrez ensuite un médecin expert de la sécurité sociale qui actera ou non la décision.

Les douleurs sont-elles importantes ?

En fonction du geste réalisé, les douleurs peuvent varier mais restent habituellement modérées. Le fait de resserrer l’écart entre les muscles peut occasionner une gêne qui est habituellement calmée par les médicaments contre la douleur ainsi que par le port d’une gaine.

Les cicatrices sont-elles visibles ?

Il faut compter entre 12 et 18 mois pour que les cicatrices arrivent à maturation ; elles sont d’abord d’un rouge vif puis deviennent finalement blanches et ainsi, peu visibles. Elles sont par ailleurs dissimulées dans les sous-vêtements et, dans le cas d’une abdominoplastie complète, la cicatrice du nombril est discrète – nous veillons à ce que vous puissiez encore porter un 2 pièces sur la plage. 

Sachez toutefois que les cicatrices restent indélébiles et qu’elles relèvent d’un processus propre à chacun. Si vous le souhaitez, nous pouvons optimiser la cicatrisation avec un laser Urgotouch à la toute fin de l’intervention – c’est une solution que vous proposera votre expert lors des deux premières consultations.

La gaine abdominale est-elle obligatoire ?

La gaine abdominale est fortement recommandée car elle permet d’appliquer les tissus, d’éviter la prise d’œdème importante et de soulager les douleurs. Soyez rassuré, une fois mise en place, elle s’oublie très vite !